Vous êtes un professionnel engagé. Les rendez-vous d’affaires et de réseautage prennent une place importante dans votre horaire. Vous désirez en tirer le maximum, et vous avez raison. Mais vous vous butez à une problématique : tous ces rendez-vous au restaurant alourdissent tranquillement votre système et vous vous sentez doucement perdre de votre vitalité, de votre énergie et de vos capacités de concentration. Votre potentiel vous glisse entre les doigts et ça vous décourage puisque tous ces efforts visent justement à maximiser votre retour professionnel.

La nutrition est une des clés pour être à votre meilleur jour après jour. Toutefois, au restaurant, vous ne pouvez pas contrôler tout ce qui se retrouvera dans votre assiette et faire des choix santé n’est pas toujours évident. Heureusement, l’alimentation va bien au-delà de la nourriture et il est possible d’optimiser ces situations d’affaires afin de maintenir votre précieuse énergie et de la transformer en véritable catalyseur pour votre vie professionnelle. Pour cela, il faut éviter quelques faux pas.

ingredients-to-perfect-business-dinner-720x320

Faux pas #1 : Manger stressé

Avant même de choisir ce que vous aurez à vous mettre sous la dent, la première clé pour avoir une énergie constante est de considérer dans quel état vous vous trouvez avant de manger. Êtes-vous nerveux, fâché, frustré? Si tel est le cas, attendez avant de mettre quoi que ce soit dans votre bouche.

Vous devez faire une présentation ou donner une conférence? Mangez une fois qu’elle est terminée ou bien avant. Pourquoi? Le stress est analysé comme un danger pour votre corps. Si vous êtes en danger, la dernière chose à faire serait de donner toute cette belle énergie et ce sang à votre système digestif! Votre corps préfère l’envoyer à vos jambes, à vos bras et à votre tête pour que vous puissiez prendre la fuite. On l’en remercie d’ailleurs!

L’important est donc d’être dans un état détendu lorsque vous mettez des aliments dans votre bouche sans quoi ils ne seront pas digérés. Quand la digestion est compromise par le stress, les nutriments dont vous avez besoin pour votre concentration et votre créativité ne seront pas absorbés par votre système. Et vous risquez fort bien de les sentir, dans plus d’un sens du terme, quelques heures plus tard sous forme de ballonnements, de crampes ou de gaz… Lors d’un pitch de vente, ça paraît moins bien, mais avant tout, vous ne serez pas à votre plein potentiel. Dur de se concentrer quand on retient un pet.

Donc, lorsque vous avez votre assiette devant vous, prenez trois grandes respirations abdominales afin de vous calmer et de signaler à votre corps que vous pouvez manger à l’abri de tout danger. Cette action toute simple vous garantit des heures à venir plus productives et efficientes.

Faux pas #2 : Manger trop sucré

Les petits-déjeuners d’affaires sont monnaie courante et les choix de petits-déjeuners sucrés, encore plus. Votre mère vous a peut-être dit que le petit-déjeuner était le repas le plus important. Elle avait raison. C’est lui qui casse le jeûn et repart la machine du métabolisme. Sans feu métabolique, pas d’énergie. Toutefois, ce feu a besoin de quelques ingrédients précieux pour bien brûler : des protéines, des glucides et des bons gras. En équilibre.

Et voilà où les restaurateurs font souvent faux pas. On vous offre des jus, des cocktails de fruits, des crêpes, gaufres, bagels… Tout ça, c’est du sucre. Je ne vous dis pas de ne pas en consommer. Au contraire, votre cerveau a besoin de glucides pour fonctionner optimalement, mais en quantité limitée et d’une bonne source. Des fruits et grains entiers sont de bons choix. Les jus sont par contre privés des précieuses fibres qui vous permettent de mieux gérer les sucres. Mettez-les de côté.

Si vous avez envie de prendre un cocktail de fruits, assurez-vous d’ajouter une bonne quantité de protéine avec afin de ne pas jouer au yoyo avec votre glycémie – votre taux de sucre sanguin. Vous ne ressentirez peut-être pas d’effet sur le coup, mais les clients que vous recevrez dans les heures qui suivront auront devant eux quelqu’un avec des faiblesses, un manque de concentration, des maux de tête, une fatigue ou même un manque de patience. Tout ça à cause d’une crêpe au chocolat et d’un smoothie fraise, banane et mangue.

Au restaurant, choisissez une assiette qui soit la plus équilibrée possible : une portion de légume, quelques fruits, une protéine et un bon gras. Pour le déjeuner, une omelette représente un choix intéressant et, pour le dîner ou le souper, une salade composée ou un poisson sont bien aussi.

 

Un beau mélange fatal pour l’énergie!

 

Faux pas #3 : Boire trop ou pas assez

Vous ne boirez jamais trop d’eau (en fait, c’est possible, c’est une maladie), sauf pendant que vous mangez. Je m’explique. Vous avez entendu qu’il était important de boire beaucoup d’eau, de 2 à 3 litres par jour. C’est effectivement primordial de s’hydrater d’une grande quantité d’eau pure tous les jours, particulièrement pour votre cerveau. Toutefois, boire en mangeant est désastreux pour la digestion. Il est donc préférable ici de boire avant de manger et d’attendre au moins 30 minutes après afin que votre estomac puisse utiliser à son plein potentiel ses acides gastriques pour défaire toutes les bonnes bouchées que votre restaurateur vous aura préparées. Ballonnement, gaz et fatigue sont à prévoir si vous encouragez la serveuse à remplir votre verre d’eau pendant votre repas.

Boire trop de café ou d’alcool, ça, c’est possible. Et dans les deux cas, même s’ils vous font croire qu’ils vous stimulent et permettent d’être à votre meilleur, c’est le contraire qui se passe. Le café vous vide tranquillement de vos réserves de minéraux, précieux nutriments pour votre système nerveux. Plus on en boit, plus on s’épuise et on a l’impression qu’on en a besoin. Et plus on aura envie de vider la bouteille de vin le soir venu pour calmer ses mêmes pauvres nerfs à vif. Cercle vicieux. Les mots performance, vitalité et santé ne font pas partie de cette équation.

Si vous êtes un amateur de café et ne pensez pas pouvoir survivre sans (mais vous le pouvez, je vous le garantis), buvez-en un, de bonne qualité, un espresso de préférence (moins caféiné), dégustez-le avec tous vos sens et buvez deux grands verres d’eau après.

Je vous conseille aussi de limiter l’alcool lors de réseautage. Avec le stress et votre journée dans le corps, c’est facile de trop en boire et de dérailler. Vos contacts apprécieront votre professionnalisme et votre esprit aiguisé sobre. Une coupe d’eau minérale avec un peu de citron est parfaite pour ce genre d’occasion et est aussi festive.

 

Faux pas #4 : Manger trop

Les assiettes au restaurant sont grandes, belles et pleines de goût. Vos papilles ne sont jamais aussi stimulées que lorsque vous mangez à l’extérieur de chez vous. Et ce n’est pas pour rien. Bien des ingrédients cachés comme le sel, le sucre, les mauvais gras, le MSG travaillent en union pour que votre expérience gustative soit mémorable. Toutefois, l’expérience digestive peut être désastreuse. Méfiez-vous. Votre foie, qui est votre centrale énergétique, filtre tous ces “aliments” et se retrouve souvent surchargé, vous laissant avec une grande fatigue.

Bien que ce soit délicieux, ne vous foncez pas à tout manger. Prenez votre temps, posez votre fourchette entre vos bouchées et arrêtez-vous lorsque vous en êtes à 75% de votre capacité. Vous êtes énergisé, mais pas complètement repu. La ligne entre repu et trop plein est fine. Il s’agit parfois de deux bouchées de trop qui vous donnent une envie soudaine de vivre en Espagne pour avoir droit de faire une sieste d’après-midi sans vous faire juger.

Êtes-vous de ceux qui voulez terminer tant qu’à payer pour un repas? Je vous comprends. Et il y a tellement de pauvres enfants qui meurent de faim dans le monde à cet instant précis, n’est-ce pas? Vous vous l’êtes peut-être fait répéter pendant votre enfance. Et ça vous est tellement rentré dans le crâne que vous préférez vous rendre malade à terminer votre assiette qu’à en laisser la moitié. Sachez que vous vous éteignez vous-même à petit feu à agir de la sorte. Demandez au serveur de le mettre dans un contenant afin que vous puissiez en rapporter à la maison si c’était si bon. Autrement, mettez votre serviette de table dessus afin de ne pas être tenté de continuer à picorer pendant votre conversation. Vous vous sentirez beaucoup plus léger, énergisé et apte à conclure des contrats payants si vous agissez de la sorte.

 

Votre temps et votre mission sont précieux. Vous travaillez fort pour vivre une vie à votre mesure, des projets excitants, pour vous offrir des voyages, des aventures, une liberté. Votre quotidien d’entrepreneur, de femme ou d’homme d’affaires, de professionnel a une grande valeur; celle de vous propulser vers votre rêve. Pour le vivre pleinement, il faut que votre corps suive. Vous avez besoin de lui, de son énergie pour avancer et gravir les monts et les échelons. Il est temps d’investir en vous maintenant et d’arrêter de gruger dans votre banque de bien-être futur pour vous offrir plaisir et facilité quotidienne aujourd’hui. La santé, ça se bâtit tous les jours. Et vous savez quoi? Ça peut se faire dans le plaisir et la simplicité!

Contactez-moi maintenant pour une session découverte gratuite. Je vais vous aider durant ce coaching de 45 minutes à éclaircir ce que vous désirez réellement pour vous-mêmes, ce qui vous bloque actuellement et à savoir comment dissoudre les blocages et passer au prochain niveau de bien-être et de succès dans toutes les sphères de votre vie.

11.16.2014
À votre santé et à vos affaires!

 

MADELEINE_LOGO_FINAL

 

Pour en savoir plus sur Madeleine Wéra-Bussière, cliquez ICI.

 

 

The following two tabs change content below.
Madeleine Wéra-Bussière

Latest posts by Madeleine Wéra-Bussière (see all)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*